Sélectionner une page

Apprendre à se battre : l’essentiel

Commentaires

1. Le shadowing : l’art d’imaginer un adversaire

 

L’avantage du shadowing est qu’il permet de s’entraîner seul.

Pour se pratiquer, il vous faudra en amont des compétences dans le sport de combat que vous souhaitez entraîner.

Avec un peu d’insentité, il permet de développer son cardio sans dépendre d’un coéquipier.

 

1.2. Expirez fortement à chaque coup de poing

 

Chaque coup de poing doit correspondre à un souffle. Cela vous aide à être plus rapide et plus puissant. Cela vous aide également à vous détendre et à économiser de l’énergie tout en vous aidant à établir un rythme. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une petite respiration, et non d’une forte respiration. Avec un peu de travail, la gestion du souffle devient naturel, elle est aussi utilisée dans de nombreux autres sports.

 

1.3. Respirez lorsque vous vous défendez

 

Ne bloquez pas votre respiration lorsque vous bloquez, fuyez ou glissez. Respirez chaque fois que vous êtes sur la défensive afin que votre corps puisse profiter pleinement de cet “état de repos”. Respirez de manière détendue, sans paniquer.

 

2. Optimiser son mind-set pour le combat

 

Vous risquez d’être amené à vous battre dans des situations inopportunes. Travailler son mind-set (état d’esprit), même à la maison, vous entraîne à la bascule du mode combat à n’importe quel moment.

 

2.1. S’engager dans la lutte

 

Si vous voulez sortir gagnant des combats, il vous faut un état d’esprit engagé. Ne restez pas passifs à attendre ce que les événements feront de la vie.

Autres articles

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *