Sélectionner une page

4 techniques simples pour se défendre dans la rue

Commentaires

Il est minuit passé, vous rentrez chez vous et un type vous suit à quelques mètres derrières vous. Vous changez de trottoir, vous accélérez le pas, mais rien n’y fait, il est toujours à vos trousses. Vous n’avez que quelques instants pour réfléchir. Votre premier réflexe : courir si vous êtes un bon coureur, trouver des gens à proximité, appeler un de vos proches, bref il vaut mieux essayer de fuir le conflit.

“La réponse la plus intelligente à une menace est d’éviter la violence à tout prix”, dit Matan Gavish.

Si cela n’est pas possible, il vaut mieux être préparé à affronter l’assaillant.

 

Pour se défendre simplement : apprenez à connaître les points faibles de tous adversaires

Pour commencer, voici un concept important à garder à l’esprit : “Frapper les points faibles du corps est à la base de toute réaction efficace”, explique M. Gavish.

 

Les points faibles communs étant :

  • les yeux
  • le nez
  • les oreilles
  • la gorge
  • les parties intimes
  • les genoux

 

En gros, ce sont les parties du corps qui ne peuvent pas être renforcées, quel que soit le niveau d’entraînement. Ainsi, même si votre agresseur est solide, il reste vulnérable dans ces zones, ce qui vous donne un moyen de riposter et de vous échapper.

 

Vous aurez peut être oublié cet article le jour où il aurait pu vous être utile, alors si vous devez retenir quelque chose, c’est d’attaquer ces points faibles plus qu’autre chose !

 

Dans les premières techniques : nous allons voir comment se défendre sans utiliser les mains directement, car elles sont de nature fragiles et moins efficaces pour se défendre simplement.

 

1 Coup de coude au visage

Les coudes sont extrêmements solides et peuvent faire très mal. Cette technique est à utiliser lorsque l’agresseur est à portée de coude. Je la recommande particulièrement lorsque votre agresseur n’a pas encore conscience que vous allez vouloir l’affronter. Ainsi, il est possible qu’il s’approche de vous pour vous intimider, ou même que vous fassiez un pas en avant pour essayer de calmer le jeu. Une fois à porter de coude, envoyez un coup bref et transperçant (pensez à frapper plus loin que la tête, pour palier au stresse ou à un faux mouvement) en faisant une rotation du haut de votre corps, tout en restant bien solide sur vos appuis. En effet, un positionnement bien ancré sur les jambes vous assurera un coup puissant.

 

2 Coup de pied dans les parties intimes

Un classique, un redoutable classique. L’avantage du coup de pied dans les parties intimes c’est qu’il peut se faire à une distance relativement sécurisante, plus que pour le coup de coude. Bien qu’assez intuitive, il y a quelques paramètres à métriser pour que ce coup soit réussi. Il faudra vous stabiliser du mieux possible, et entrainer votre équilibre du pied qui va vous porter durant le coup. Ne levez pas la jambe entièrement d’un coup, levez d’abord le genou, puis le reste de la jambe suivra, ce qui donnera plus de vitesse et plus de puissance au coup. Il faudra bien-sûr rester rapide pour que l’agresseur ne voit pas le coup venir.

Note sur les coups dans les parties intimes : cette technique peut se faire avec la main, si jamais vous vous retrouvez dans une position de soumission, par exemple en étant attrapé par derrière ou en position de clé, frapper les parties intimes devra être votre première préoccupation.

 

3 Prise du marteau

La prise du marteau permet de frapper fort avec la main sans se faire trop mal, c’est plus efficace et moins douloureux qu’un coup en poing fermé classique. Cette prise n’est pas intuitive, il faudra donc vous entraîner un peu. Son avantage est que vous pouvez mettre un objet pointu dans votre main et le laisser dépasser pour frapper avec. Cette technique peut donc se faire d’un mouvement horizontal ou vertical, mais surtout pas direct !

 

4 Paume ouverte au visage

C’est la technique de base passe partout. La position de la paume ouverte n’est pas intuitive, mais elle est efficace et ne fait pas de dégât sur la main. A titre de comparaison avec la prise du marteau, la technique de la paume ouverte est un peu moins efficace sur l’adversaire mais plus sécurisante pour votre main. Elle se fait d’un mouvement direct, c’est donc un des coups les plus rapides à exécuter que nous avons vus. Elle est vraiment idéal pour surprendre l’agresseur ou pour frapper avant lui.

 

Nous espérons sincèrement que vous n’aurez jamais de raison d’utiliser ces techniques, mais dans une situation dangereuse, cette petite introduction à la self-defense pourrait vous être très utile.

 

N’hésitez pas à vous entraîner avec un ami pour que les techniques deviennent acquises. Qui sait, un jour, ces mouvements pourraient bien vous sauver la vie.

Autres articles

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *